Devenez jury et/ou bénévole

Devenez jury et/ou bénévole

Parce que sans eux, il n’y pas de compétition. Engagez-vous et devenez jury.

Les bonnes raisons de devenir jury

  • C’est ouvert à tous : Pour être juge, pas besoin d’être un expert en athlétisme, on apprend sur le terrain.
  • C’est facile : Après une demi-journée de formation, on passe à la pratique en jugeant sur 3 compétitions. Pas besoin d’examen pour atteindre le niveau départemental.
  • C’est selon ta dispo : Pour se maintenir, il suffit de participer à un minimum de quatre compétitions par an (sur 52 week-ends, ce n’est pas tant que ça !)
  • Ça rend énormément service au club : Sans jury, il n’y a pas de compétition et des sanctions sportives et financières sont appliquées au club. Or, les compétiteurs sont nombreux au DMA.
  • Tu vois du beau monde : Notre région étant riche en athlètes internationaux et en compétitions de haut niveau, nous sommes amenés à côtoyer les plus grands noms de l’athlétisme.

Être jury, en quoi ça consiste ?

  • Juge Assistant : Le juge assistant réalise les tâches opérationnelles dans le respect des consignes du juge en charge de l’épreuve et des athlètes. Il contribue à la fluidité et à la rapidité du déroulement de la compétition.

Huit spécialités sont proposées : courses, sauts, lancers, marche, running, marche nordique, départ et photofinish.

JUGE ASSISTANT Voir le diplôme et modules associés.

  • Juge : Le juge met en application les règlements. Il sait faire preuve de rigueur et de pédagogie envers les athlètes. Il supervise les assistants et peut les aider dans leurs missions.

Trois options sont proposées: stade, marche et running. Elles rassemblent 12 spécialités.

JUGE : Voir le diplôme et modules associés.

  • Chef juge : Le chef juge coordonne l’action générale de son équipe, et il assure la répartition des rôles et l’efficacité de chacun. Il valide les performances et résultats dans le respect de la sécurité de son espace de pratique dans les interactions avec le reste de l’environnement et des autres épreuves et tranche les cas litigieux.

9 spécialités sont proposées dans les domaines stade, marche et running.

CHEF JUGE : Voir le diplôme et modules associés.

  • Juge arbitre : Le juge arbitre assure la réussite de la compétition par le respect du programme, la validité des résultats, l’équité entre athlètes et la bienveillance vis-à-vis de l’ensemble de l’équipe d’officiels et d’organisation. Il coordonne et manage l’ensemble des personnes constituant plusieurs équipes dans le respect du programme des épreuves.

Source : FFA

Comment devenir jury ?

Regardez une vidéo de la Fédération Française d’Athlétisme qui explique les démarches à suivre pour se former au rôle de jury.